Une vue excentrée

Regards de la périphérie

Un monde où l’argent bouge plus facilement que les hommes

Posted by olivier_anthore on 27th mai 2012

Après la séquence navrante de la droitisation extrême de l’UMP, les premiers signes de ces législatives montrent que l’ambiance risque de ne pas changer. Même si le discours reste apparemment ferme au sommet, la base de l’UMP semble se rapprocher de plus en plus du FN.

Un des discours qui semble rapprocher ces deux partis est celui de l’immigration. C’est pour cela que je voudrais attirer votre attention sur un débat qu’organise le vendredi premier juin le CCFD – Terre solidaire.

Car, aidé par des images appropriées, il est facile de faire croire à un envahissement de l’Europe par des hordes venues du Sud. Nous sommes tous dominés par l’idée que la chute de l’Empire Romain était liée à la venue de hordes de l’Est. Mais il est intéressant de se confronter aux chiffres de temps en temps.

L’estimation par les Nations Unies du nombre de migrants dans le monde est de 230 millions. Seulement, ces migrations sont majoritairement d’un pays du Sud vers un autre pays du Sud. L’émigration vers un pays développé ne concerne que 40% de ce chiffre soit 90 millions. Si on imaginait que ces « hordes » arrivant sur l’Europe, il faut se rappeler que nous étions 502 millions en 2011. On ne peut pas dire que nous risquions d’être débordés.

Cependant, pour la France, la seule émigration qui génère la peur est celle issue de l’Afrique. Il est intéressant dans ce cas de remarquer que seulement 1% de la population Africaine vit en Europe. Soit 9,2 millions de personnes si je me réfère à la démographie du continent Africain en 2005.  Bref pas de quoi effrayé les 63,6 millions de personnes de nationalités françaises.

Nous voyons là que tous raisonnement faisant premier l’immigration n’est pas rationnel.

Par contre, il est clair que la perte générée par l’évasion fiscale, 590 milliards d’euros, largement plus élevée que le budget de la sécurité sociale. Elle est donc plus impactante sur notre modèle de société que l’immigration.

Je serais donc présent à ce débat, curieux de voir ce qu’il s’y dira.

Posted in Réflexions | Commentaires fermés sur Un monde où l’argent bouge plus facilement que les hommes

Le spaghetti le plus long du Monde

Posted by olivier_anthore on 9th avril 2012

L’ambiance de cette campagne est proprement surréaliste. Il semblerait que la France, comme le signale The Economist, s’enfonce de plus en plus dans le déni de réalité.

Pas moins de trois candidats se sont précipités devant les micros avides pour défendre un permis de moins en moins cher pour arriver au permis gratuit. Un peu comme une compétition de spaghetti le plus long où chaque concurrent tire un peu plus pour gagner un millimètre sur son voisin.

Il n’y a plus qu’à attendre celui qui proposera de payer ceux qui le passent.

Il est cependant à craindre que le spaghetti casse à force de tirer dessus.

Loin de moi l’idée de dénier l’importance d’avoir son permis ! Mais, comme le remarquait plaisamment Jérôme Charré sur Twitter, pour que son permis soit utile il faut que l’économie fonctionne.

Finalement, tout est à l’avenant. Une série de mesures qui s’empilent avec un soi-disant chiffrage basé sur une hypothèse de croissance de 2,5%. Michel Rocard affirmait le 13 février dernier que cette hypothèse était « non plausible » et, surtout, que le pire était à venir.

Ne trouvez vous d’ailleurs pas étrange qu’aucun journaliste ne se soit aventuré à poser la question aux deux grands prometteurs ?

Mais il faut faire rêver ! Mais il faut du spectacle ! Confirmation risible de ce qu’annonçait, déjà, en 1967 Guy Debord. Notre société est devenu un spectacle où seule compte la marchandise.

Pour qu’un programme ait du sens, il faut partir d’un constat de l’état actuel de la société. Le baser sur un état probable n’a pas de sens dans la période d’incertitude que nous vivons. Compter sur la croissance, c’est jouer à la roulette russe sans savoir combien de balles sont dans le barillet.

Notre constat est d’abord l’impossibilité à continuer sans une remise en ordre profonde de nos finances. Une fois que l’hémorragie aura été jugulée, alors nous aurons les marges de manœuvres.

Cela ne veut pas dire qu’il ne faille rien promettre. Cela veut juste dire qu’il s’agit de promettre ce qui est utile et que nous sommes capable de financer effectivement.

Et, surtout, comme le défend François Bayrou, cela implique que l’on retrouve un débat démocratique sain qui laisse de coté l’accessoire pour ne tenir compte que de l’essentiel.

Posted in politique | Commentaires fermés sur Le spaghetti le plus long du Monde

Un état impartial : retour sur une proposition de François Bayrou

Posted by olivier_anthore on 31st janvier 2012

Cette campagne présidentielle est à l’image des temps : surprenante. Annoncé comme fini il y a deux mois, François Bayrou vient bousculer le petit jeu convenu et le scénario écrits d’avance du duel d’un affrontement gauche droite sous la menace de l’hydre d’extrême droite. Rien de nouveau sous le soleil.

François Bayrou a ressurgi sans doute grâce à sa capacité à mettre sur la place publique un de ces débats qui hante le peuple Français. Les dirigeants habituels avaient déjà baissé pavillon et n’osaient plus porter le débat sur le produire en France. Maintenant chacun se bat à être le plus francophile des producteurs. Quel ténor n’est il pas prêt à se précipiter dans une usine de soutien-gorge en annonçant apporter avec lui la solution miracle ?

Mais, comme souvent, on se trompe sur François Bayrou. Car cet homme est loin d’être l’homme destiné à se focaliser sur un seul problème. La lecture de ses livres montre à quel point il est capable de développer une vision cohérente d’un projet global pour une société.

Or, un des aspects qui est aujourd’hui le moins mis en avant dans son projet, est la volonté de construire un Etat impartial.
http://www.dailymotion.com/video/xo1d0x

Bien sur, un précédent candidat nous avait fait le coup de l’Etat irréprochable. On a vu ce qu’il en a été quand le candidat est devenu président.

Mais si vous voulez vous convaincre qu’il s’agit d’une vision et pas d’une formule, il vous suffit d’écouter les propositions de François Bayrou.

La nomination du garde des sceaux par exemple. Ce ministre au titre si particulier deviendrait un ministre approuvé par les trois quarts du parlement. Autant dire qu’il ne pourrait plus être nommé sans l’accord d’une part significative de l’opposition. Dans cette atmosphère de fin de règne où le soupçon rode dans toutes les affaires financières d’importance, avoir au dessus des procureurs une personnalité indiscutable changerait considérablement les choses.

De même, sa volonté de réformer les nominations des hauts fonctionnaires pour qu’ils soient approuvés, et plus empêchés, par une majorité qualifiée du parlement. De quoi s’agit il ? Tout simplement d’éviter les petits jeux de nominations qui ressemblent étrangement au système des prébendes de l’ancien régime.

Est il normal qu’un directeur de musée soit nommé par le président de la République ? Il est possible qu’un choix heureux soit fait mais comment éviter le soupçon quand il s’agit d’un ancien ministre ou collaborateur.

Mais à quoi bon me direz vous ? Qu’est ce que cela changera ? C’est simple tout.

Comment pouvons nous dire à nos enfants de se donner à l’école, qu’ils auront la récompense de leurs efforts s’ils entendent parler de telles nominations ? Nous même, arriverions nous à croire à la récompense de nos efforts si tous les jours on nous met sous le nez les soupçons de copinages ?

Un État impartial c’est un État exemplaire. C’est changer l’atmosphère de fin de règne pour une émulation collective vers le mieux.

On entend souvent dire qu’il n’y a pas de paix sans justice. La justice c’est de baser le fonctionnement d’un État sur le mérite. Le mérite ne dépendant pas d’une carte ou d’amitiés, vous ferez tout pour remplir au mieux votre rôle. Et n’est ce pas ce que nous pouvons légitimement attendre de ceux qui souhaitent servir l’État ?

Posted in politique | Commentaires fermés sur Un état impartial : retour sur une proposition de François Bayrou

Tract de campagne : les axes programmatiques

Posted by olivier_anthore on 18th mars 2011

Chères Cristoliennes, Chers Cristoliens,

Vous allez être appelés à voter dans quelques jours pour votre nouveau conseiller général.

Lors de ce vote, vous devrez exprimer un choix sur votre vision de l’avenir des collèges, de l’aide sociale, des transports et de l’aménagement de l’espace pour le Val de Marne.

Certains sont tentés d’esquiver le débat, il est en effet facile de vous parler de sujets nationaux, ou municipaux, pour éviter de s’engager, devant vous, sur le seul intérêt de cette élection : la gestion de notre département.

J’ai donc fait le choix citoyen de m’engager devant vous.

Mon objectif est de rassembler le plus largement possible autour d’une bonne gestion départementale. Je suis intimement convaincu que cette bonne gestion consiste à modérer les dépenses sans négliger pour autant les projets nécessaires à une bonne évolution de notre quartier et de notre département.

L’action que je vous propose pour notre canton est en cohérence avec les valeurs humanistes que je défends depuis des années : la solidarité, la liberté individuelle, la justice sociale, la tolérance, l’écologie et l’exemplarité des pouvoirs publics.

Ces valeurs n’appartiennent pas à un parti, je pense qu’elles sont notre patrimoine commun. Le soutien actif que je reçois du Mouvement Démocrate et du parti écologiste Cap 21 se base sur la reconnaissance de cette identité commune et sur l’envie de faire avancer notre département au-delà des divergences.

C’est cette vision que je souhaite défendre avec votre soutien à travers un message clair : nous voulons un Val de Marne qui prépare notre avenir, défende notre territoire, et réponde à nos préoccupations.

Nous voulons un Val de Marne qui investisse dans sa jeunesse.

Nous voulons un Val de Marne qui s’attache à faire vivre ensemble les générations.

Nous voulons un Val de Marne qui prenne en charge l’amélioration des transports en commun existants.

Nous voulons un Val de Marne qui favorise le développement économique.

Voici les principaux axes de ma campagne, les mesures détaillées vous seront présentées sur le document de vote que vous recevrez par la poste ainsi que sur mon blog.

Le 20 mars, faite entendre la voix des citoyens ! Faite entendre votre voix pour le Val de Marne !

Ce que je veux défendre pour le Val De Marne

Gérer plus efficacement pour réduire les dépenses

En matière d’impôt, la justice est d’évaluer le montant de l’impôt non pas sur ce que le contribuable peut donner mais sur ce qu’il est nécessaire de donner. Nous devons être plus attentif dans la gestion de l’argent public afin de vous proposer les meilleurs services possibles.

Agir avec nos Aînés et développer l’intergénérationnel

Nous voulons que la vie de la cité se fasse avec nos aînés et non à coté d’eux. Ce principe doit nous conduire à aider et partager. Aider activement là où il y a perte d’autonomie, difficultés financières, difficultés à maintenir le lien. Partager, et non reléguer, c’est offrir à ceux de nos ainés qui le souhaitent la possibilité de partager connaissances et expérience.

Aujourd’hui, nos aînés vivent mieux et plus longtemps, afin d’anticiper l’avenir, nous souhaitons également étendre l’offre de service afin de développer le maintient à domicile.

Favoriser l’insertion de nos enfants pour accroitre leur chance de réussite

Notre devoir est d’offrir à nos enfants les meilleures chances de réussite scolaire, en particulier, pendant la phase délicate du collège. Nous voulons favoriser leur insertion dans la société, les aider à devenir des citoyens responsables et  soutenir les plus démunis. Il est également nécessaire d’intensifier l’effort de rénovation des collèges sur l’ensemble du département afin de donner à nos enfants l’accueil qu’ils méritent.

Ne laisser personne sur le bord du chemin

Oui, nous sommes tous d’accord pour dire qu’il faut ‘changer les mentalités’ sur le handicap. Il est maintenant temps d’agir. Le Conseil général a la possibilité d’œuvrer pour le bien de tous, en évitant toute ‘discrimination’ . Agir efficacement c’est garder en mémoire que ce qui est fait pour les citoyens ne peut se faire sans eux.

Défendre la santé publique et l’environnement

Le Val de Marne est riche d’un passé industriel qui a malheureusement laissé des traces écologiques durables. Le Conseil Général a la responsabilité vis-à-vis des populations de mesurer les impacts des industries et des équipements installés dans notre département sur leur santé.

La protection de notre santé passe aussi par la défense du maintient des équipements nécessaires et indispensables à notre département.

Mieux préparer l’avenir pour y faire face sereinement

Toutes ces propositions, vous l’avez compris, n’ont de sens que si nous sommes capables de rendre notre département attractif par des investissements de long terme. Un développement durable c’est gérer avec rigueur aujourd’hui pour faire face demain.

Posted in Cantonales 2011 | Commentaires fermés sur Tract de campagne : les axes programmatiques

Mieux préparer lʼavenir pour y faire face sereinement

Posted by olivier_anthore on 17th mars 2011

Toutes ces propositions, vous l’avez compris, n’ont de sens que si nous sommes capables de rendre notre département attractif par des investissements de long terme. Un développement durable c’est gérer avec rigueur aujourd’hui pour faire face demain.

  • Nous voulons l’amélioration de la qualité des transports existant, en faisant entendre plus fortement auprès du STIF la réalité de la qualité des transports dans le Val de Marne. Il faut exiger une amélioration du service des R.E.R. A, C et D.
  • Nous voulons, avec l’agence de développement du Val De Marne, renforcer l’offre pour les petites structures innovantes. Les PME et TPE sont les fers de lance d’une économie qui produit localement et qui sait innover avec intelligence.
  • Défendre les commerces de proximité en concertation avec la Chambre de Commerce.
  • Développer réellement l’économie sociale et solidaire.
  • Utiliser l’OIN ORSA (Opération d’Intérêt National Orly-Rungis-SeineAmont) pour créer un pôle de compétences «Eau».

Posted in Cantonales 2011 | Commentaires fermés sur Mieux préparer lʼavenir pour y faire face sereinement

Agir avec nos Aînés et développer lʼintergénérationnel

Posted by olivier_anthore on 16th mars 2011

Nous voulons que la vie de la cité se fasse avec nos aînés et non à coté d’eux. Ce principe doit nous conduire à aider et partager. Aider activement là où il y a perte d’autonomie, difficultés financières, difficultés à maintenir le lien. Partager, et non reléguer, c’est offrir à ceux de nos ainés qui le souhaitent la possibilité de partager connaissances et expérience.

Aujourd’hui, nos aînés vivent mieux et plus longtemps, afin d’anticiper l’avenir, nous souhaitons
également étendre l’offre de service afin de développer le maintient à domicile.

  • Nous souhaitons créer un centre d’écoute téléphonique départemental, sans abonnement, dédié aux personnes âgées afin de simplifier leurs démarches administratives et leurs demandes sociales.
  • Nous voulons mener une politique active de « cohabitation » : pour que les générations vivent à nouveau ensemble. Une société prospère quand chacun y trouve une place digne. La force et l’enthousiasme de la jeunesse ont tout à gagner à la cohabitation avec l’expérience et la sagesse de l’âge.
  • Nous voulons mettre en place une politique ambitieuse de conventions avec les associations de toutes natures (sociale, culturelle, sportive, etc….). Chaque association possède un potentiel à exploiter pour renforcer le tissu social mais nous devons les faire se rencontrer et fixer avec elles des objectifs partagés.

Posted in Cantonales 2011 | Commentaires fermés sur Agir avec nos Aînés et développer lʼintergénérationnel

Gérer plus efficacement pour réduire les dépenses

Posted by olivier_anthore on 16th mars 2011

En matière d’impôt, la justice est d’évaluer le montant de l’impôt non pas sur ce que le contribuable peut donner mais sur ce qu’il est nécessaire de donner à la mesure de ses moyens. Nous devons être plus attentifs dans la gestion de l’argent public afin de vous proposer les meilleurs services possibles.

Le département du Val de Marne est au troisième rang de revenu par habitant pour l’Ile de France. Il est aussi le département qui consacre à peine plus de fonds au social par habitant que les Hauts de Seine (92).  Dans le 94, le montant net consacré au social par habitant est de 487 € alors qu’il est de 482 € dans le 92. Ces chiffres sont à comparer avec les montants de Paris (75), 500 €, et de la Seine-Saint-Denis, 653 €.

Il nous faut donc nous poser la question de l’efficacité de la gestion départementale actuelle pour le service rendu aux habitants.

Dans un temps où il est de plus en plus difficile de faire face aux obligations, il devient urgent de se poser la question de la bonne gestion des fonds publiques.

Par exemple les dépenses du personnel représente 27% du budget total, plus grosse part de toute la région, devant la Seine et Marne à 22,4%. Les autres départements ont stabilisés leurs dépenses autour de 20%.

Je me pose aussi la question de la pertinence du budget communication au vu de l’utilité réelle envers la population.

Nous vous proposons de :

  • Simplifier les processus administratifs qui ont amené à une dérive bureaucratique et beaucoup de clientélisme (chargés de missions divers, doublons avec les autres étages administratifs, etc.),

  • Exiger que l’État tienne, à l’euro près, ses obligations de compensation aux collectivités territoriales,

  • Réorienter les investissements vers les infrastructures et les services dynamisant pour le territoire,

  • Privilégier la réinsertion des personnes en difficulté au simple assistanat,

  • Rendre régulièrement compte de nos actions et assurer une entière transparence,

  • Lutter contre les paradis fiscaux en cessant toute relation avec les banques y ayant des filiales et en soumettant l’approbation des marchés publics à des conditions de transparence.

Posted in Cantonales 2011 | Commentaires fermés sur Gérer plus efficacement pour réduire les dépenses

Favoriser lʼinsertion de nos enfants pour accroitre leur chance de réussite

Posted by olivier_anthore on 16th mars 2011

Notre devoir est d’offrir à nos enfants les meilleures chances de réussite scolaire, en particulier, pendant la phase délicate du collège. Nous voulons favoriser l’insertion de nos enfants dans la société, les aider à devenir des citoyens responsables et  soutenir les plus défavorisés. Il faut aussi poursuivre l’effort de rénovation des collèges sur l’ensemble du département.

  • Nous voulons qu’un objectif clair de rénovation des collèges Issaurat et Guyard soit fixé.
  • Nous voulons privilégier l’informatisation des collèges : nos enfants utiliseront plus l’ordinateur que la calculatrice.
  • Nous voulons favoriser l’engagement des jeunes dans les actions de développement. Chaque jeune doit pouvoir être valorisé dans ce qu’il peut faire. Agir concrètement et apporter de l’aide aux autres, c’est rendre un jeune fier et conscient de son potentiel.
  • Concevoir un plan collège privilégiant la création d’établissements de taille réduite pour les zones défavorisées et expérimentant un « collège des parcours diversifiés » répondant aux atouts et exigences de chacun,
  • Déployer une offre de prêts à taux zéro pour les étudiants.

Posted in Cantonales 2011 | Commentaires fermés sur Favoriser lʼinsertion de nos enfants pour accroitre leur chance de réussite

Défendre la santé publique et l’environnement

Posted by olivier_anthore on 14th mars 2011

Le Val de Marne est riche d’un passé industriel qui a malheureusement laissé des traces écologiques durables. Le Conseil Général a la responsabilité vis-à-vis des populations de mesurer les impacts des industries et des équipements installés dans notre département sur leur santé.

La protection de notre santé passe aussi par la défense du maintient des équipements nécessaires et indispensables à notre département.

En coordination avec les autres candidats MoDem, je souhaite défendre les mesures suivantes :

  • Intégrer systématiquement les énergies renouvelables (géothermie, énergie solaire, micro-éolienne) dans les constructions de nouveaux logements sociaux et bâtiments départementaux,
  • Réaliser un Agenda 21, identique à notre projet municipal 2008,
  • Aménager les berges de Seine d’Alfortville à Ablon afin de faciliter la traversée du fleuve, de proposer de nouvelles activités sportives, culturelles destinées au plus grand nombre, de développer la biodiversité en accord avec le fleuve,
  • Développer un réseau de jardins partagés qui, fondés sur des valeurs de solidarité, convivialité, lien entre les générations, permettront de produire légumes, fleurs, fruits avec une saveur inégalée,
  • Apporter une information claire et transparente sur les risques industriels du département,
  • Défendre le tissu hospitalier public (Mondor, Chenevier),
  • Favoriser la mise en place de cabinets médicaux, regroupant différents spécialistes.

Posted in Cantonales 2011 | Commentaires fermés sur Défendre la santé publique et l’environnement

Ne laisser personne sur le bord du chemin

Posted by olivier_anthore on 10th mars 2011

Vous trouverez ci-dessous la partie détaillée du programme Modem pour le Val de Marne. Ce programme donne les grandes lignes directrices que je souhaite défendre.

Oui, nous sommes tous d’accord pour dire qu’il faut ‘changer les mentalités’ sur le handicap. Il est maintenant temps d’agir. Le Conseil général a la possibilité d’œuvrer pour le bien de tous, en évitant toute  « discrimination » . Agir efficacement c’est garder en mémoire que ce qui est fait pour les citoyens ne peut se faire sans eux.

1 – INSERTION SOCIALE ET PROFESSIONNELLE

Evaluation des perspectives d’emploi et mise en place de mesures le favorisant

1.1 – Création par les départements d’un organisme extérieur indépendant des administrations et associations gestionnaires pour l’évaluation des perspectives d’emploi. Organisme prenant en compte les notions de situation de handicap et de vieillissement (influence potentielle de l’âge sur une prise de décision et donc liée à l’efficacité et à la sécurité d’une action, ainsi qu’influence réelle de l’âge sur le physique).

1.2 – Financement par le FIPHFP (Fonds d’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique) des formations nécessaires à la qualification des personnels des MDPH (Maisons Départementales des Personnes Handicapées), souvent bien mal préparées.

1.3 – Dynamisation de la politique des services destinés aux personnes dépendantes (handicapées et âgées) améliorant ainsi la situation de l’emploi dans le département, et en France.

–          Encourager et aider pour cela à la création de cabinets de santé de proximité : aides-soignants libéraux plus adaptés aux soins de nursing lorsque les compétences des infirmiers ne sont pas spécialement requises. Cette action élargirait sans conteste la clientèle potentielle d’autres acteurs libéraux tels les médecins généralistes, les ergothérapeutes, les ostéopathes, les kinésithérapeutes, les infirmiers, les sociologues, et assistantes sociales… .

1.4 – Dans le cadre d’un programme Etat/Région/Départements/Villes, favoriser l’implantation dans chaque commune ou groupement de communes de plus de 20 000habitants, de maisons / appartements familiaux et indépendants intégrés en milieu urbain ou rural, susceptibles d’offrir entre autres, aux parents âgés la possibilité de continuer à vivre avec leur enfant adulte handicapé.

1.5 – La mise en oeuvre d’un partenariat entre collectivités locales devrait permettre une mutualisation des efforts faits pour l’accessibilité/adaptabilité des bâtiments dont elles ont la charge (baisse de coûts garantis par l’importance des marchés proposés).

1.6 – Application stricte de la loi pour rendre accessibles les collèges dans le très court terme (1 à 2 ans) par tous moyens ou technologies modernes (même mobiles), en laissant jouer l’imagination et la compétence pragmatique plutôt que la sophistication aléatoire à surcoûts non maîtrisés, en attendant la mise en conformité exigée à l’horizon2015.

1.7 – Subordonner l’octroi d’aides publiques à la prise en compte de l’accessibilité pour la voirie et les aménagements des espaces publics ainsi que les lieux essentiels dont il est propriétaire (loi du 13 août 2004) ou a la responsabilité.

1.8 – Application sans dérogations de la loi sur l’accessibilité des locaux publics et lieux de travail, et favorisation par allègements fiscaux de tous moyens permettant de dynamiser l’emploi des personnes handicapées. (Les normes prévues dans le Code de la Construction pour les équipements, et bâtiments publics, concernant les personnes handicapées, doivent devenir la norme standard. Il est à noter l’économie substantielle qui serait faite par la Collectivité).

2.- HEBERGEMENT

2.1 – Prise en compte des mêmes données par le Code de la Construction en ce qui concerne les logements collectifs : les normes « spécifiques pour personnes handicapées » devenant unique référence, et/ou norme standard. Développement au même titre que la HQE (Haute Qualité Environnementale) de la norme HQU (Haute Qualité d’Usage).

–          Ainsi, l’ascenseur doit être obligatoire, bien entendu accessible et adapté, les dimensions des logements et leurs équipements accessibles à tous (largeur de porte et de couloir, sens d’ouverture des portes de l’intérieur vers l’extérieur, etc…).

–          De même, les équipements sanitaires de ces logements doivent être ceux prévus, actuellement, pour des « logements adaptés ». Une telle conception de la construction doit permettre un « logement durable » du citoyen. Les coûts s’en trouveraient réduits évitant ainsi l’obligation de produire pour une population spécifique.

2.2 – En attendant le logement collectif prévu pour tous : budgétisation d’enveloppes départementales permettant l’octroi de financements spécifiques « HLM adaptables » aux locataires âgés, handicapés et/ou à mobilité réduite.

2.3 – Création de structures d’accueil plus nombreuses (dans les conditions définies dans le programme du Collectif des Démocrates Handicapés) et développement des structures temporaires de jour qui permettraient aux familles de ‘souffler’.

2.4 – Mise en oeuvre de crédits conséquents pour la remise en état et l’humanisation des établissements accueillant autant les personnes âgées que des enfants et adultes handicapés.

Chaque personne hébergée dans un établissement devrait pouvoir disposer d’un petit appartement privé, de deux pièces, lui permettant de recevoir, voire d’héberger temporairement sa famille ou ses amis ou permettre une vie de couple.

3.- AMENAGEMENT DE L’ESPACE ET EQUIPEMENT

Si, en premier lieu, doivent être gérées les conditions pour une accessibilité « physique », l’accessibilité géographique est aussi à prendre en considération et à banaliser et à intégrer systématiquement.

L’usager doit être pris en considération comme ‘entité intégrale’ : il n’y a pas ‘d’usager handicapé ou âgé’, ce sont les bâtiments qui sont handicapés par rapport aux citoyens. Il n’existe que des usagers-citoyens libres et égaux ; pour en avoir la confirmation, il suffit de se rapporter à la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen établie en 1793.

D’où la nécessité, pour le Mouvement Démocrate, de développer une véritable politique ergonomique de l’espace où l’accessibilité/adaptabilité doit être la même pour tous. Accessibilité/adaptabilité qui doit être prise en considération pour tous y compris bien entendu tous les types de handicaps (physiques, sensoriels, mentaux et même l’âge) et dans toute l’étendue de la société et du cadre de vie.

Il est impératif que l’on ait une conception nouvelle de l’urbanisme, avec comme priorité la satisfaction de l’individu et de son bien-être. Il est dommageable que l’élaboration d’une construction et/ou d’une réhabilitation ne prenne pas comme point de départ fondamental les besoins de l’utilisateur.

Posted in Cantonales 2011 | 8 Comments »

 
Visit Us On TwitterVisit Us On Facebook